un festival de création et d’ambition

Créé en 2019 grâce à la volonté politique de France-Télévisions Outre-mer et de la ville de Saint-Laurent du Maroni. 
En quelques mots 

Le Festival International du Film documentaire Amazonie-Caraïbes est une compétition internationale de films issus des Caraïbes et de l’Amazonie et un lieu d’échanges, de partage et de découvertes professionnelles avec pour ambition de donner la parole à une filière créative et métissée. 

Dans un lieu symbolique 

Donner vie au FIFAC à Saint-Laurent du Maroni n’a rien d’un hasard. Ville en devenir au coeur de la forêt amazonienne, elle matérialise le carrefour des influences sud-américaines, caribéennes et européennes. 

Durant 5 jours 

Des projections, des avant-premières, des contenus digitaux, des tables rondes, des rencontres de coproduction avec de jeunes auteurs sont proposés au grand public, aux scolaires et aux professionnels. 

Fifac 2021
Dispositif AOC
Développer les publics 

Porter la voix des pays et populations d’Amazonie et des Caraïbes pour faire connaître et mieux comprendre leurs préoccupations auprès de la jeunesse locale et du grand public, d’ici et d’ailleurs. 

S’impliquer dans le devenir du territoire 

Soutenir le développement de la filière de production audiovisuelle locale et régionale en offrant aux professionnels de la Grande Région un univers de travail qui multiplie les occasions d’échanges et favorise le partage, renforce ou initie la coopération avec les pays voisins.

Valoriser la destination Guyane auprès des professionnels hexagonaux et internationaux invités.

Mettre en valeur les artisans d’art et les producteurs locaux à travers le village du festival. 

S’engager vers la transition écologique 

La Guyane, terre de biodiversité, au croisement d’enjeux sociétaux, culturels, économiques et environnementaux nous oblige à réfléchir à une démarche en faveur du développement durable. Malgré le contexte spécifique des territoires ultramarins, les freins structurels et budgétaires et l’importance d’accueillir (en présentiel) des invités professionnels des pays voisins, il est important de sensibiliser le public et la filière, et d’engager le festival dans une démarche écoresponsable. 

Un ancrage local et un rayonnement international

Le FIFAC accueille des professionnels étrangers, qu’ils soient membres du jury, réalisateurs programmés, intervenants des rencontres professionnelles à côté de professionnels guyanais, des Antilles françaises et de l’Hexagone. Cette année, ils viendront de Colombie, du Brésil, d’Haïti, de Panama, de Saint-Vincent-et-les-Grenadines et de Cuba. Les Canaries, la Réunion, la Nouvelle-Calédonie seront représentées grâce au «plateau télé» des rencontres professionnelles. 

Fifac 2021
Rencontres Pros
En 2021, le FIFAC s’est invité à l’étranger

Le FIFO à Tahiti a accueilli 4 films primés des éditions précédentes dont : Untɨ les origines du réalisateur guyanais Christophe Pierre Yanuwana (prix du jury 2019). 

Le Trinidad & Tobago Film Festival (TTFF) a diffusé 2 films primés au FIFAC, coproduits par la société de production guyanaise Bérenice Media Corp. Ce partenariat s’est poursuivi par l’accueil au FIFAC 2021 de The Forgotten Boys d’Alexandra Warners (Trinidad). 

En 2022, les frontières s’ouvrent à nouveau
Emmanuelle Choin 
Directrice 
Fredéric Belleney 
Directeur délégué

FIFAC #4 – DU 11 AU 15 OCTOBRE 2022

En quelques chiffres

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this
favicon-fifac

ABONNEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Pour rester informé de l'actualité du FIFAC,
merci de remplir le formulaire ci dessous :