BIENVENUE AU FIFAC 2020 !

BIENVENUE AU FIFAC 2020 !

LE
POINT
DU
JOUR

Mardi 6 octobre 2020, c’est le premier jour de la deuxième édition du Fifac.
Une année exceptionnelle tant par les conditions d’état d’urgence sanitaire que par la mise en œuvre technologique de cette édition.

Une édition en plein air et en ligne, qu’est-ce que cela veut dire ?

Que les équipes qui organisent le Fifac ont tout mis en œuvre pour que non seulement les conditions d’accueil du public soient aux normes et conservent une convivialité mais aussi que partout dans la zone Caraïbe et à travers le monde, chacun.e puisse suivre « en ligne » les projections des films mais aussi les rencontres professionnelles.

Ne l’oublions pas, le Fifac, c’est cette année plus de 40 films projetés, dont 12 films en compétition officielle, 10 courts métrages, 7 webdocs sans omettre les 12 films de la section « écrans parallèles » qui ouvre cette année ses portes à un « spécial Fokus Guyane ». 

Cette édition 2020 finira par un palmarès inoubliable où 6 prix seront décernés : Le Grand prix Fifac / France Télévisions  du meilleur documentaire, Le Prix du Jury SFR du meilleur réalisateur, Le Prix du Festival du meilleur Webdoc, Le Prix du Festival du meilleur Court-métrage documentaire, Le Prix des Lycéens du meilleur Documentaire, Le Prix du Public (films en compétition et écrans parallèles dont Fokus Guyane).

Même si les déplacements sont rendus difficiles à cause de la crise sanitaire, nous aurons le plaisir d’accueillir Jacques Martial comme président du jury et 3 jurés auront pu faire le déplacement pour participer chaque jour aux délibérations. C’est grâce aux visio- conférences que l’ensemble des jurés pourra délibérer et que l’ensemble des rencontres professionnelles pourra se réaliser.

Les lycéens des sections cinéma de Mana et de Rémire-Montjoly seront cette année encore à pied d’œuvre pour nous faire partager leurs « chroniques lycéennes », tout en participant aussi au Prix des lycéens. 

Un festival comme le Fifac, qui s’inscrit dans la magnifique aventure du Fifo, c’est aussi des rendez-vous professionnels. Une formidable machine technologique s’est mise en œuvre pour que le marché du documentaire, la filière de réalisation, production et diffusion soient maintenus. Là encore, ce sont des rendez-vous quotidiens qui mettront en lien les professionnels via le Net. Pour y participer, il faut s’inscrire, rendez-vous dans la rubrique « Coté Pro » de notre site internet. 

Enfin, le documentaire n’aura-t-il peut-être jamais eu autant de visibilité. Car si d’un côté le débat autour de la fermeture de France Ô pose de nombreuses questions, il n’en reste pas moins qu’une porte qui se ferme, ce sont potentiellement des fenêtres qui s’ouvrent. Ainsi, jamais l’ensemble des 1ères (Guyane, Guadeloupe et Martinique) n’aura diffusé autant de documentaires, chaque soir, aux heures de grande écoute. C’est un pari qui est relevé, et l’ensemble des partenaires du Fifac 2020 est fier de le relever.

Pour rester dans l’ambiance « cinéma », tous les films seront visibles chaque jour, sur la plateforme KINOW, afin de vous donner le meilleur du documentaire. Pour ceux qui seront en présentiel à Saint-Laurent du Maroni, chaque soir, le camp de la Transportation vous accueillera à partir de 19 heures. Attention ! Nous ne pourrons pas accueillir plus de quatre cents personnes (= nombre de places limité, puisque ça va peut-être changer) par soirée. Il faudra rendre le ticket distribué à l’entrée, quand vous partez, pour que d’autres puissent à leur tour profiter d’une séance de projection. Bien sur les tickets seront désinfectés ! Nous sommes vigilants et nous pensons aussi au couvre-feu qui n’autorise pas les gens à circuler (à pied ou en voiture) à partir de minuit. 

Nous avons pris toutes les mesures nécessaires à la réalisation d’un festival ouvert sur le monde et ouvert au public.

Après le défi technologique, nous relevons un défi sanitaire et puis nous relevons aussi le défi du climat qui, souhaitons-le renouera avec ce que l’on souhaite toutes et tous, une saison sèche !

Que ce festival nous ouvre le cœur et l’esprit, prenons soin les uns des autres et surtout restons curieux ! 

Il plane sur Saint-Laurent de la bonne humeur, de la joie et du temps pour se rencontrer…

Bon festival !

Marianne Doullay
Coordination éditoriale Fifac 2020

 

BIENVENUE AU FIFAC 2020 !

BIENVENUE AU FIFAC 2020 !

LE
POINT
DU
JOUR

Mardi 6 octobre 2020, c’est le premier jour de la deuxième édition du Fifac.
Une année exceptionnelle tant par les conditions d’état d’urgence sanitaire que par la mise en œuvre technologique de cette édition.

Une édition en plein air et en ligne, qu’est-ce que cela veut dire ?

Que les équipes qui organisent le Fifac ont tout mis en œuvre pour que non seulement les conditions d’accueil du public soient aux normes et conservent une convivialité mais aussi que partout dans la zone Caraïbe et à travers le monde, chacun.e puisse suivre « en ligne » les projections des films mais aussi les rencontres professionnelles.

Ne l’oublions pas, le Fifac, c’est cette année plus de 40 films projetés, dont 12 films en compétition officielle, 10 courts métrages, 7 webdocs sans omettre les 12 films de la section « écrans parallèles » qui ouvre cette année ses portes à un « spécial Fokus Guyane ». 

Cette édition 2020 finira par un palmarès inoubliable où 6 prix seront décernés : Le Grand prix Fifac / France Télévisions  du meilleur documentaire, Le Prix du Jury SFR du meilleur réalisateur, Le Prix du Festival du meilleur Webdoc, Le Prix du Festival du meilleur Court-métrage documentaire, Le Prix des Lycéens du meilleur Documentaire, Le Prix du Public (films en compétition et écrans parallèles dont Fokus Guyane).

Même si les déplacements sont rendus difficiles à cause de la crise sanitaire, nous aurons le plaisir d’accueillir Jacques Martial comme président du jury et 3 jurés auront pu faire le déplacement pour participer chaque jour aux délibérations. C’est grâce aux visio- conférences que l’ensemble des jurés pourra délibérer et que l’ensemble des rencontres professionnelles pourra se réaliser.

Les lycéens des sections cinéma de Mana et de Rémire-Montjoly seront cette année encore à pied d’œuvre pour nous faire partager leurs « chroniques lycéennes », tout en participant aussi au Prix des lycéens. 

Un festival comme le Fifac, qui s’inscrit dans la magnifique aventure du Fifo, c’est aussi des rendez-vous professionnels. Une formidable machine technologique s’est mise en œuvre pour que le marché du documentaire, la filière de réalisation, production et diffusion soient maintenus. Là encore, ce sont des rendez-vous quotidiens qui mettront en lien les professionnels via le Net. Pour y participer, il faut s’inscrire, rendez-vous dans la rubrique « Coté Pro » de notre site internet. 

Enfin, le documentaire n’aura-t-il peut-être jamais eu autant de visibilité. Car si d’un côté le débat autour de la fermeture de France Ô pose de nombreuses questions, il n’en reste pas moins qu’une porte qui se ferme, ce sont potentiellement des fenêtres qui s’ouvrent. Ainsi, jamais l’ensemble des 1ères (Guyane, Guadeloupe et Martinique) n’aura diffusé autant de documentaires, chaque soir, aux heures de grande écoute. C’est un pari qui est relevé, et l’ensemble des partenaires du Fifac 2020 est fier de le relever.

Pour rester dans l’ambiance « cinéma », tous les films seront visibles chaque jour, sur la plateforme KINOW, afin de vous donner le meilleur du documentaire. Pour ceux qui seront en présentiel à Saint-Laurent du Maroni, chaque soir, le camp de la Transportation vous accueillera à partir de 19 heures. Attention ! Nous ne pourrons pas accueillir plus de quatre cents personnes (= nombre de places limité, puisque ça va peut-être changer) par soirée. Il faudra rendre le ticket distribué à l’entrée, quand vous partez, pour que d’autres puissent à leur tour profiter d’une séance de projection. Bien sur les tickets seront désinfectés ! Nous sommes vigilants et nous pensons aussi au couvre-feu qui n’autorise pas les gens à circuler (à pied ou en voiture) à partir de minuit. 

Nous avons pris toutes les mesures nécessaires à la réalisation d’un festival ouvert sur le monde et ouvert au public.

Après le défi technologique, nous relevons un défi sanitaire et puis nous relevons aussi le défi du climat qui, souhaitons-le renouera avec ce que l’on souhaite toutes et tous, une saison sèche !

Que ce festival nous ouvre le cœur et l’esprit, prenons soin les uns des autres et surtout restons curieux ! 

Il plane sur Saint-Laurent de la bonne humeur, de la joie et du temps pour se rencontrer…

Bon festival !

Marianne Doullay
Coordination éditoriale Fifac 2020

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this
X
favicon-fifac

ABONNEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Pour rester informé de l'actualité du FIFAC,
merci de remplir le formulaire ci dessous :