SÒLÒKÒTÒ

SÒLÒKÒTÒ

HAÏTI

Dieula JEAN-LOUIS

ETAPE 
En développement

RECHERCHE QUOI ?
Des producteurs

RÉSUMÉ

De tous les milieux d’enfermement, le milieu carcéral haïtien est reconnu comme l’un des endroits où des personnes vivent dans des conditions infrahumaines les plus extrêmes. En Haïti, on compte une seule prison pour femme, à Cabaret, qui reçoit des prisonnières des dix Départements du pays. Dans les villes de province, quand on ne les envoie pas à Cabaret, on aménage des quartiers pour femmes au commissariat central du département afin de les séparer des hommes. A Jacmel, on reçoit tou.tes les détenu.es du Département au commissariat central de la ville qui compte environ 550 détenus dont 26 femmes âgées entre 12 à 70 ans.

En 2012, Dieuline Gelin et Claudine Philippe sont incarcérées le même jour en apportant de la nourriture à leur mari commun, Giro, accusé de kidnapping. Dieuline a alors laissé deux enfants âgés à l’époque de 5 ans et 1 mois, que sa cousine Narose Berus a pris en charge. De son côté, Claudine, 32 ans, a été séparée de sa fille Francia, 12 ans à l’époque. A 21 ans, Francia est désormais maman à son tour, et comme sa propre mère, elle souffre de la violence de son compagnon. Entre tension latente et colère refoulée, ces familles vivent cette situation d’incarcération avec résilience. 

QUAND ?

> PITCH SESSION
MERCREDI 13/10

• De 9h à 13h (heure de Guyane)
• De 14h à 18h (heure de Paris)

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this
X
favicon-fifac

ABONNEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Pour rester informé de l'actualité du FIFAC,
merci de remplir le formulaire ci dessous :