Toutes voiles dehors

Toutes voiles dehors

GUADELOUPE

Damien LANSADE

ETAPE 
En développement

RECHERCHE QUOI ?
Des producteurs

RÉSUMÉ

François Mangin, biberonné aux histoires de pirates, rêve de faire renaitre la vieille marine à voile. A la barre de vieux gréements grinçants et écumants, il arpente l’Atlantique pour transporter le café́, le cacao et même, faire vieillir du rhum au fond de leurs cales ballotées par la mer… Guilhem Péan, ancien mécanicien de la marine marchande, imagine plutôt des cargos à voile aux airs d’inventions futuristes. Le premier de ses cargos à voiles aux mats rétractables sera bientôt mis à l’eau et ralliera Saint-Nazaire aux côtes américaines. Les chargeurs se bousculent à sa porte. Le secteur du fret à la voile est en pleine expansion.

Au même moment, dans tous les pays en voie de développement, la consommation explose. Partout, l’écrasante majorité des cargos qui sortent de chantier fonctionnent au fioul lourd. Un cargo brûle en moyenne 100 000 litres de fioul par jour. Après une cinquantaine d’années à cracher leurs fumées noires dans tous les ports du monde, leurs carcasses rouillées finiront peut-être sur la plage d’Alang, en Inde. Dans ce cimetière marin, des ferrailleurs démantèlent les cargos en fin de vie. Ici, on ne vit qu’au présent. 

QUAND ?

> PITCH SESSION
MERCREDI 13/10

• De 9h à 13h (heure de Guyane)
• De 14h à 18h (heure de Paris)

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this
X
favicon-fifac

ABONNEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Pour rester informé de l'actualité du FIFAC,
merci de remplir le formulaire ci dessous :