MERCREDI 07/10

AVANT-PREMIÈRE

Toro La Cou
TORO_LAKOU_SVA_52.00_23_18_17.Still

Synopsis

Tous les ans à Pâques, les héritiers de la formation musicale Rara « Tora La Cou » parviennent de justesse à payer les musiciens et ainsi honorer la tradition de leurs pères. Celle d’amener le groupe au centre-ville de Léogâne et ainsi défendre les couleurs de Acul, leur petit village. Cependant, la concurrence de plus en plus folle et les dépenses qu’elle implique ont rendu particulièrement difficile l’année 2017 pour ces mélomanes et chauvins. « Tora La Cou », une belle communauté de destins à l’épreuve d’une vie de plus en plus chère et d’une concurrence au parfum d’extravagance.

LE réalisateur

Pierre-Michel JEAN

Pierre-Michel Jean vit et travaille à Port-au-Prince comme photo journaliste indépendant et cinéaste. Membre fondateur et actif du collectif de journalistes haïtiens (Kolektif 2D), il est contributeur à leur revue de reportages Fotopaklè. Il a fait des études en Communication sociale et en Sciences juridiques à l’Université d’Etat d’Haïti et est diplômé de Haïti Reporters. Ses travaux photographiques ont déjà été exposés dans le cadre de multiples expositions, collectives en Europe comme à New-York, et personnelle à Port-au-Prince. En 2018, Pierre-Michel est récompensé par le prix du Jeune Journaliste haïtien  pour son travail sur la campagne arc-en-ciel de la communauté LGBTQI. Depuis 2016, il a opéré un virage cinéma, il a réalisé Les guérisseurs de l’ombre, son premier court-métrage documentaire qui sera présenté au Festival Vues d’Afrique de 2017. Toro La Cou  est le titre de son premier documentaire long-métrage sur lequel il travaille depuis 2017. Pierre-Michel Jean est pour le moment boursier de National Geographic (Covid-19 Emergency Fund for Jounalist) et de la Scam « Brouillon d’un rêve » pour son prochain long métrage documentaire.

Un film de Pierre-Michel Jean

Haïti / 2017-2020 / 65mn / Créole haïtien sous-titré français

Fanal Production
http://www.profanal.com/

OÙ VOIR LE FILM ?

  EN PLEIN AIR
À ST-LAURENT DU MARONI
AU CAMP DE LA TRANSPORTATION

• Mercredi 07/10 – 20h30

  EN LIGNE

• Mardi 06/10 – 20h30 (heure Guyane)

• Mercredi 07/10 – 15h30 (heure Guyane)

  À LA TV
La 1ère Guyane, Guadeloupe, et Martinique

• Mercredi 07/10 – 21h15

Regardez la bande annonce

RETROUVEZ LES FILMS SÉLECTIONNÉS POUR LE FIFAC 2020

Pour quelques bananes de plus - Le scandale du chlordécone

Synopsis

Aux Antilles, tout le monde le connaît. 9 personnes sur 10 l’ont dans le sang. C’est un perturbateur endocrinien qui fait de la Martinique la championne du monde des cancers de la prostate. A cause de lui, le nombre de prématurés ne cesse d’augmenter. Il a contaminé un tiers des terres agricoles, les tubercules, la viande, les œufs ; il a pollué les sources et les rivières, touché les poissons et les fruits de mer. Inventé en Amérique, on a perdu sa trace en Europe et personne ne semble pressé de le retrouver. C’est un pesticide toxique et persistant dont on ne se débarrassera pas avant plusieurs siècles. Pour quelques bananes de plus, il a tout contaminé… jusqu’à la politique.

LE réalisateur

Bernard Crutzen

Né en Belgique en 1961, Bernard Crutzen était encore étudiant lorsqu’il a été sélectionné pour La Course autour du Monde, une émission TV pour globe-trotter en herbe. Depuis, il n’a cessé de parcourir la planète, caméra au poing. C’est pourtant en Belgique qu’il tourne le film qui le fera connaître du grand public : Bruxelles Sauvage. En 2017, il se lance dans les documentaires d’investigation, avec Malaria Business, plusieurs fois primé, traduit en 4 langues et diffusé dans 65 pays.

Un film de Bernard Crutzen

France / 2019 / 52mn 

Camera One Television
http://cameraonetv.net/cameraonetv/fr/accueil/

OÙ VOIR LE FILM ?

  EN PLEIN AIR
À ST-LAURENT DU MARONI
AU CAMP DE LA TRANSPORTATION

• Mardi 06/10 – 20h45

  EN LIGNE

• Mardi 06/10 – 15h30 (heure Guyane)
• Mercredi 07/10 – 20h30 (heure Guyane)

Regardez la bande annonce

RETROUVEZ LES FILMS SÉLECTIONNÉS POUR LE FIFAC 2020

AVANT-PREMIÈRE FRANCOPHONE

Érase una vez en Venezuela - Congo Mirador
Era-vez-en-Venezuela

Synopsis

Sur les eaux paisibles du lac Maracaibo, une petite maison abîmée de fer et de bois tente désespérément de rester à flot tandis que, remorquée par un bateau, elle cherche un nouvel endroit pour s’installer. A bord, dans cette maison devenue carcasse, vont ceux qui en sont les habitants. Tout au long du film, cette image puissante, répétée plusieurs fois avec différentes familles, symbolise et synthétise la vie – et ce qu’il en reste – au Congo Mirador, un village lacustre au cœur du pétrole du Venezuela. Menacé par la sédimentation croissante et étouffé par de nombreux besoins, son peuple est radicalement divisé entre « chavistes » et l’opposition. Le documentaire suit, sur plusieurs années, la vie de certains d’entre eux, alors qu’ils luttent, entre le doute de rester et la peur de partir. Érase una vez en Venezuela – Congo Mirador n’est pas seulement l’histoire d’un lieu voué à disparaître, mais celle de l’espoir qui s’évanouit après la mort de Chavez et la nouvelle direction de la révolution bolivarienne.

LA réalisatrice

Anabel RODRÍGUEZ RÍOS

Anabel Rodríguez Ríos a obtenu un master d’arts en réalisation à la London Film School. Son court-métrage documentaire El galón, qui fait partie de la série Why Poverty, se rend dans plus de cinquante festivals de films à travers le monde, dont HotDocs, IDFA et reçoit la bourse Latino du Tribeca Film Institute. Son premier long métrage documentaire, Érase una vez en Venezuela – Congo Mirador, a été présenté en première mondiale au Festival du film de Sundance 2020.

Un film de Anabel Rodríguez Ríos

Venezuela / 2020 / 1h39 / Espagnol sous-titré français

Rise and Shine Distribution – Spiraleye Films
https://www.spiraleyeproductions.com

OÙ VOIR LE FILM ?

  EN PLEIN AIR
À ST-LAURENT DU MARONI
AU CAMP DE LA TRANSPORTATION

• Mercredi 07/10 – 22h

  EN LIGNE

• Mardi 06/10 – 22h (heure Guyane)

• Mercredi 07/10 – 17h (heure Guyane)

Regardez la bande annonce

RETROUVEZ LES FILMS SÉLECTIONNÉS POUR LE FIFAC 2020

AVANT-PREMIÈRE FRANCOPHONE

dee sitonu a weti

Synopsis

Dee Sitonu a Weti (Stones Have Laws) est une immersion dans la vie d’une communauté du Suriname. Combinant des histoires de traditions ancestrales africaines et de fuites de l’esclavage avec des rituels contemporains, le film explore comment les liens puissants de la communauté avec la terre ont été menacés alors que les industries menacent de dévaster la région par la déforestation et l’exploitation minière.

LEs réalisateurs

Lonnie Van Brummelen et Siebren De Haan

Les plasticiens néerlandais Lonnie Van Brummelen et Siebren De Haan travaillent ensemble en tant qu’artistes collaborateurs depuis 2002, produisant des installations cinématographiques, des sculptures et des collages qui explorent des paysages culturels et géopolitiques. La plupart de leurs projets impliquent un travail de terrain approfondi et des collaborations à long terme. Dee Sitonu A Weti (Stones Have Laws) a été réalisé en collaboration avec la communauté Maron du Suriname.

Tolin Alexander

Tolin Alexander (Marowijne, Suriname, 1971) est écrivain, réalisateur, acteur et danseur surinamais. Il est spécialisé dans le théâtre interculturel et les projets communautaires. Il collabore régulièrement avec des organisations telles que ArtLab, Kifoko, NAKS et le groupe Sana Budaya, et la Fondation Kibii à Moengo (Marcel Pinas). Tolin Alexander a rejoint le projet Stones Have Laws en tant que chercheur en 2015 et en a été l’un des directeurs. Il vit et travaille au Suriname.

Un film de Lonnie Van Brummelen, Siebren De Haan et Tolin Erwin Alexander

Pays-Bas – Surinam / 2018 / 1h40
Saamaka et Okanisi sous-titré français 

VRIZA – Serious Film – Ideal Film
https://vriza.org/en/productions/
https://www.seriousfilm.nl/
https://idealfilmprod.com/

OÙ VOIR LE FILM ?

  EN PLEIN AIR
À ST-LAURENT DU MARONI
AU CAMP DE LA TRANSPORTATION

• Mardi 06/10 – 22h

  EN LIGNE

• Mardi 06/10 – 17h (heure Guyane)

• Mercredi 07/10 – 22h (heure Guyane)

Regardez la bande annonce

RETROUVEZ LES FILMS SÉLECTIONNÉS POUR LE FIFAC 2020

Camarade Jean

Synopsis

C’est l’histoire du parcours exceptionnel de Louis Théodore, alias « Camarade Jean » qui fut l’un des fondateurs du mouvement indépendantiste guadeloupéen. Il connut la clandestinité, changea d’identité, croisa la route de grands révolutionnaires parmi lesquels Mao Zedong, Fidel Castro, Che Guevara, Ahmed Ben Bela… Retour sur une période mouvementée de l’histoire de la fin du 20e siècle, sur l’itinéraire d’un homme hors du commun, dont l’utopie a été de vouloir changer radicalement la Guadeloupe et le monde…

LE réalisateur

Franck Salin

Franck Salin est réalisateur, écrivain et journaliste spécialiste de la Caraïbe et de l’Afrique. Il a travaillé pour de nombreux médias, parmi lesquels RFI, RFO, ARTE, TV5 Monde et Afrik.com, dont il a été le rédacteur en chef. Passionné par le documentaire, il a collaboré avec, entre autres, les maisons de production Doc en Stock, Zoulou Cie, Palaviré, BCI et Séquence 25.

Un film de Franck Salin

France – Guadeloupe / 2019 / 66mn

Beau Comme une Image (BCI) 
http://beaucommeuneimage.com

OÙ VOIR LE FILM ?

  EN PLEIN AIR
À ST-LAURENT DU MARONI
AU CAMP DE LA TRANSPORTATION

• Mercredi 07/10 – 19h

  EN LIGNE

• Mardi 06/10 – 19h (heure Guyane)

• Mercredi 07/10 – 14h (heure Guyane)

  À LA TV
La 1ère Guyane, Guadeloupe, et Martinique

• Mercredi 07/10 – 20h

Regardez la bande annonce

RETROUVEZ LES FILMS SÉLECTIONNÉS POUR LE FIFAC 2020

Amazônia Sociedade Anônima
Amazonia-Sociedad

Synopsis

L’échec du gouvernement brésilien face à la protection de l’Amazonie oblige les Indiens et les riverains, dans une union sans précédent dirigée par le chef Juarez Saw Munduruku, à combattre des mafias de vols de terres et de déforestation illégale, pour sauver la forêt. 

LE réalisateur

Estevao CIAVATTA

Estêvão Ciavatta est un scénariste, réalisateur et producteur de films réputé pour ses documentaires primés (Nelson sargento no morro da mangueira, Programa casé). Il a réalisé des dizaines d’émissions de télévision, dont Brasil legal et Central da Periferia, récompensées, toutes deux pour TV GLOBO. Pour HBO, il a créé, réalisé et produit les séries Preamar et Santos Dumont ; la dernière est sortie dans 70 pays d’Amérique latine, aux USA, en Europe et en Afrique. Estêvão Ciavatta est également partenaire fondateur de Pindorama Filmes, première entreprise brésilienne neutre en carbone dans l’industrie du cinéma-télévision et une référence en matière de questions sociales et environnementales.

Un film de Estêvão Ciavatta

Brésil / 2019 / 1h12 /Portugais brésilien sous-titré français

Pindorama Filmes 
 http://pindoramafilmes.com.br/pt

OÙ VOIR LE FILM ?

  EN PLEIN AIR
À ST-LAURENT DU MARONI
AU CAMP DE LA TRANSPORTATION

• Mardi 06/10 – 19h

  EN LIGNE

• Mardi 06/10 – 14h (heure Guyane)

• Mercredi 07/10 – 19h (heure Guyane)

  À LA TV
La 1ère Guyane, Guadeloupe, et Martinique

• Mardi 06/10 – 20h

Regardez la bande annonce

RETROUVEZ LES FILMS SÉLECTIONNÉS POUR LE FIFAC 2020

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this
X
favicon-fifac

ABONNEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Pour rester informé de l'actualité du FIFAC,
merci de remplir le formulaire ci dessous :