LES JEUNES ET LE FIFAC

En fêtant ses 15 ans cette année, l’association Atelier Vidéo & Multimédia (AVM), structure juridique du Pôle Image Maroni, est fière de fêter sa labellisation de Pôle Régional d’éducation aux images et le fondement du Pôle Image Maroni case 10 au camp de la transportation à Saint-Laurent du Maroni.

L’ambition du Pôle Image Maroni en tant que membre fondateur du FIFAC est de profiter de la synergie d’un festival de cinéma, afin de mettre en place ses missions d’éducation à l’image à l’attention du jeune public et des publics éloignés de l’offre culturelle cinématographique :

  • vivre un festival « pro » de l’intérieur,
  • profiter de la présence de réalisateurs pour des séances rencontres (dispositif Passeurs d’images), ou des ateliers en milieu scolaire (dispositif EAC),
  • développer le sens critique à la fois à l’oral et à l’écrit par le biais du Jury lycéen,
  • mettre en avant le travail de Chronique du Maroni, 1er média citoyen de l’Ouest guyanais : formation JRI, remobilisation sociale.

La suite logique de tout cet investissement se retrouve notamment dans les Rencontres professionnelles au travers du dispositif Doc Amazonie Caraïbe , dont AVM est co-fondateur en 2014.

Comprendre et apprendre à utiliser les nouvelles techniques de communication est aujourd’hui indispensable et indéniablement lié à l’image et au monde numérique.

Nous portons une responsabilité dans la formation des jeunes et savoir que demain ils seront réalisateurs, producteurs, acteurs, scénaristes, JRI ou tout autre métier s’inscrivant dans la filière audiovisuelle est pour nous la plus grande des réussites.

Vanina Lanfranchi
Directrice du Pôle image Maroni

OPTION CAV ET PRIX LYCEENS

En partenariat avec le Pôle Image du Maroni, les élèves des options Cinéma Audiovisuel des lycées Lama Prévot (terminale) de Rémire-Montjoly et Léopold Elfort (1ère) de Mana sont invités à participer tout au long de la semaine au festival, à la rencontre des œuvres et des professionnels.

Au programme : projections, rencontres, ateliers d’écriture et réalisation de critiques, et la constitution d’un jury qui décernera un Prix des lycéens parmi la sélection des films documentaires en compétition.

En raison de la situation sanitaire, s’il est maintenu, le jury lycéen se tiendra à distance. Ainsi les lycéens de Mana et Rémire-Montjoly pourront, car il seront encadrés dans leurs établissements respectifs par des professionnels, délivrer leur palmarès le samedi 16 octobre.

annule__owzowm
SÉANCES SCOLAIRES

Ces séances-rencontres offrent l’occasion aux élèves de collège et lycée de découvrir des œuvres cinématographiques lors de projections organisées spécialement à leur intention dans les salles. La programmation permet aux élèves de baigner dans l’atmosphère d’un festival international de films et d’avoir l’opportunité de rencontrer des professionnels.

annule__owzowm
DISPOSITIF PASSEURS D'IMAGES

Avec la révolution numérique et notamment l’avènement du couple téléphone – réseaux sociaux, les citoyens sont devenus producteurs et diffuseurs d’images, en plus d’être des spectateurs, et cela à grande échelle. Ceci est une immense responsabilité pour des personnes qui n’ont pas forcément conscience de la puissance des images. En cela l’enjeu de l’éducation à l’image s’est déplacé, il n’est plus tant dans l’outil que dans l’usage. Avoir une caméra dans sa poche est devenu banal, c’est comme avoir un stylo et il ne suffit plus de savoir maîtriser le geste.

  • Parcours de cinéma en festival : cette action, construite avec trois partenaires (un festival, une structure sociale et la coordination régionale Passeurs d’Images) se déroule hors temps scolaire et propose un déplacement sur un festival d’un groupe d’une dizaine de personnes, pour des rencontres avec des professionnels du cinéma et des séances de projections de films.
  • Séances rencontres : projections « Hors les murs » et rencontres avec les réalisateurs qui seront en présentiel.
CHRONIQUES DU MARONI

LOGO chronique-du-maroniChronique du Maroni est le premier média citoyen consacré à l’Ouest guyanais. Son objectif est de démocratiser l’information dans les villes et villages qui se trouvent à proximité du fleuve du Maroni et de populariser l’actualité locale. Il se développe selon 3 axes : un site d’informations locales et citoyennes www.chronique-du-maroni.fr, l’initiation au métier de JRI (Journaliste reporter d’images) et l’accompagnement vers une remobilisation sociale.
Pour le Fifac, en partenariat avec le dispositif AOC, une équipe partira sur le terrain à la rencontre des professionnels avec pour objectif une chronique quotidienne ; 1 jour, 1 métier (de la filière audiovisuelle).

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this
X
favicon-fifac

ABONNEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Pour rester informé de l'actualité du FIFAC,
merci de remplir le formulaire ci dessous :