Les Éditos

LES ÉDITOS DE LA 3ÈME Édition

L’Édito du FIFAC

Si le FIFAC se déroule comme prévu du 12 au 16 octobre 2021 au camp de la Transportation, à Saint-Laurent du Maroni, en Guyane, il n’en demeure pas moins qu’il ne pourra pas accueillir de public. La situation de la crise sanitaire ne nous le permet pas.

L’ensemble de la programmation sera entièrement visible depuis notre site internet, où chaque jour 5 à 6 films seront visibles durant 24 heures. Toutes les modalités sont expliquées sur notre site. Certains documentaires sont à voir en soirée sur votre antenne TV La 1ère.

Le camp sera ouvert durant ces 5 jours exclusivement aux professionnels, nous en accueillerons une vingtaine pour des tables rondes et séminaires de travail.

A l’instar de 2020, notre plateau numérique permettra une participation à distance ; il suffit pour cela de s’inscrire sur notre site internet à la rubrique « Côté Pro », elle vous permettra d’accéder à la présentation par jour et ainsi de remplir la fiche correspondante.

Pour les quelques professionnels ou institutionnels en présentiel, là encore, il vous faut vous inscrire et respecter une fois sur place le protocole sanitaire en vigueur : port du masque, désinfection des mains, respect de la distanciation physique et pass-sanitaire (test, vaccin ou attestation de rétablissement de la Covid-19).

Nous le savons, tout ceci est contraignant mas il en va de notre responsabilité. 

Dans le cadre de cette dimension professionnelle, nous avons décidé de garder quelques activités formatrices, notamment à l’endroit des jeunes. Ainsi nous accueillons une huitaine de jeunes en formation à la découverte des métiers de la filière audio-visuelle, dans le cadre du dispositif Ambition Ouest Compétences. Un écho à dessein autour de l’exposition que nous accueillons dans le camp de la transportation sur les métiers du cinéma. Visible en journée.

Le jury lycéen s’il est maintenu se tiendra à distance. Ainsi les lycéens de Mana et Rémire-Montjoly (option cinéma et audiovisuel) pourront, car ils seront encadrés eux aussi par des professionnels, délivrer leur palmarès le samedi 16 octobre.

Enfin, puisque nous parlons de Jury, « le grand jury du FIFAC », présidé par Greg Germain se tiendra en visio-conférence depuis Paris et la Guadeloupe, et c’est avec une grande joie que nous communiquerons les lauréats de cette édition 2021, dès le 16 octobre.

Nous vous souhaitons un bon festival, et, circonstances obligent, restez connectés !
L’équipe du FIFAC

Frédéric Belleney

Délégué général FIFAC

 

Malgré les roches
Malgré la brume, les cartes brouillées, la pirogue du Fifac garde son cap.
Des images et des mots
Ensemble
Voyage, partage, langage, images, téléphone portable
Culture, pollution, Chlordécone, agriculture, autonomie, autogestion,
Cinéma du réel           Les maux de la terre
Violence, exil, migrants, avenir, jeunesse,
luttes
Amazonie, Destruction, forêt, construction, destruction Amérindiens,
Shaman, esprits, héritages, terres indigènes,
luttes
Les mots de la terre
Jeunesse, promesse,
Guyane, artistes, musique rédemption,
Violence, prison, réinsertion, projet, visages, portraits
La culture à visage découvert
Poètes, écrivains, Martinique, anti colonialistes, indépendances, luttes
Afrique, esclavagisme, colonisation histoire, symboles, statuts
Écrire son histoire
Caraïbes, métisse, culture, danse, musique, images, cinéma, Documentaire,

Le FIFAC Ensemble !

Serge Abatucci

Président de l’AFIFAC

« Moi créole américain, je chante les histoires, contre l’histoire.

Je chante les mémoires contre la Mémoire.

Je chante les traces-mémoires contre le Monument.

Ce que les traces mémoires nous murmurent…

Elles ne disent pas que le Bagne. Elles sont au fil du temps, chargées

d’indéfinissables mémoires… » (Patrick Chamoiseau Cayenne la Favorite1997)

 

CAMP DE LA TRANSPORTATION

Du désordre

Des ruines

Des Édifices

Des douleurs des temps passés laissés par le bagne

Par une volonté obstinée

La ville de St-Laurent fait le choix d’assumer son histoire

De faire, un lieu de Culture, d’un lieu de souffrance

De le transformer, le transcender

D’y inviter la poésie, la création artistique

Il s’agit de réinvestir, de voyager sur les traces mémoires.

Le camp de la transportation est aujourd’hui

Un lieu

De rencontre

De médiation

De Créativité

Peut-être

Exemplaire

Peut-être dans son humanité reconquise

Dans sa multiplicité

Un lieu où la Poésie active

Vient questionner

réparer

Créer ensemble

Puisse ce bouillon de culture

Cette Ruche

S’illuminer

S’inscrire dans une geste pérenne

Puissent ces énergies jeunes et anciennes qui habitent

St Laurent ville d’Art et d’histoire

Inspirer Kamalaguli

Lieu premier

Et faire résonner dans le monde

Les voix de la créativité

Que naissent des théâtres de verdures

Dans les ruines des quartiers disciplinaires

Que Des lanternes magiques éclairent

Projettent les rêves

D’un cinéma du réel

Venus de la Grande Caraïbe

D’Amazonie

Du monde entier

Sur tes murs en ruines

Mais en renouveau

Plantons des mâts des voiles

Naviguons sur la canopée

Portés par des vents auspicieux

Pour les éditions futures

Du FIFAC

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this
X
favicon-fifac

ABONNEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Pour rester informé de l'actualité du FIFAC,
merci de remplir le formulaire ci dessous :