Search:
 

Chronique écrite – Massacre River

Massacre river

Chronique écrite – Massacre River

Une lutte sans fin

Massacre River a été réalisé en 2019 par Suzan Beraza.

 

Ce film parle de la situation des Haïtiens et de 200000 Dominicains d’origine haïtienne vivant à Saint-Domingue et menacés d’expulsion.

Ils sont discriminés, subissent le racisme, sont maltraités, se font assassiner, massacrer.

Le film accompagne le parcours de Pikilina, mère de deux enfants, tous nés en République dominicaine. La réalisatrice nous amène à suivre sa lutte acharnée pour obtenir ses papiers. Une femme forte, courageuse malgré toutes les difficultés, toutes les menaces, la peur, qui ne renonce jamais. Qu’est-ce qu’elle cherche ? Son identité, ses droits de citoyen, ceux de ses enfants, le droit de vivre simplement !

Nous sommes tenus en haleine, nous espérons avec elle.

Quelques interludes musicaux apportent des moments de respirations dans ce film prenant.

Le cinéma sert à porter des messages et transmettre des émotions, ce film en est le parfait exemple. Il nous a beaucoup touchés et gagne à être vu par le plus grand nombre. La population haïtienne a déjà beaucoup souffert, les Hommes noirs ont déjà beaucoup souffert, souffrent toujours de préjugés et de racisme.

Ce film met à nu la cruauté d’une partie de la population, encouragée par le gouvernement. Malgré la fin de la dictature, les mentalités n’ont pas changé, le racisme est toujours très présent.

Touchant, émouvant. Bouleversant, on en sort révoltés.

Sheraily, Cristiano, Lilian, Ludivine, Elodie, Roodley, Fanio, Blessira et Mabuluwamon

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this
X
favicon-fifac

ABONNEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Pour rester informé de l'actualité du FIFAC,
merci de remplir le formulaire ci dessous :