2021

Cher futur moi
Cher futur moi_outremer

Synopsis

Une web-série documentaire d’Irvin Anneix sur les rêves de la jeunesse ultramarine. Cher Futur Moi invite des participants de 15 à 22 ans à envoyer un message en vidéo à leur « futur moi » dans 10 ans. Seuls, dans leur chambre ou dans un endroit intime et face caméra, ils confient leurs espoirs et leurs peurs du futur, et dressent en filigrane un portrait de la jeunesse et de ses rêves pour l’avenir. Elle dessine le portrait de 20 jeunes ultramarins, à Mayotte, La Réunion, Saint-Pierre-et-Miquelon, en Martinique et Polynésie (juillet 2020), en Guyane, Guadeloupe, Nouvelle-Calédonie et Wallis-et- Futuna (inédits – juillet 2021).

LE RÉALISATEUR

Irvin ANNEIX

Irvin Anneix réalise des œuvres documentaires qui donnent la parole à ceux qui ne l’ont pas : les vieux, les ados, issus des quartiers populaires ou du monde rural. Il s’intéresse à tous les sujets de l’intime, à la mémoire familiale et à la transmission. Avec ses projets, il a développé un processus de création unique grâce à l’utilisation des réseaux sociaux : casting, création de communautés, formation et accompagnement en ligne, auto-filmage… Irvin définit un cadre créatif et se positionne en retrait, pour laisser aux participants la liberté de s’emparer d’une idée et d’exprimer toute leur créativité. Pour son projet « Mots d’ados », produit par Narrative, il a collecté pendant cinq ans des journaux intimes d’adolescents, qu’il fait lire par d’autres adolescents dans un studio mobile, projet inauguré au Centre Pompidou à Paris en 2016. Ce projet a reçu le Grand Prix d’Innovation lecture de la Fondation du Crédit Mutuel et a été lauréat de Brouillon d’un rêve de la SCAM. Miroir de la société, les œuvres d’Irvin Anneix dressent une sociologie de la jeunesse actuelle. Il se dégage de ses projets une parole libre qui documente l’adolescence de l’intérieur, loin des clichés. En février 2020, Irvin a reçu le Prix Spécial prix spécial du FIFE (Festival international du film d’éducation).

réalisé par Irvin Anneix

France / 2020-21 / 36X5mn 

Sélection de 2 épisodes

Narrative, France-Télévisions

http://www.narrative.info

OÙ VOIR LE FILM ?

  EN LIGNE

Disponible le 16/10

en Guyane – Outre-mer – Haïti – France hexagonale  

Retrouvez la série sur le Portail des Outre-mer

Regardez la bande annonce

RETROUVEZ LES FILMS SÉLECTIONNÉS POUR LE FIFAC 2021

El buen vivir, pensar y actuar bien
EL_BUEN_VIVIR

Synopsis

Au concept de bien-être spirituel et matériel, il faut ajouter la dimension du comportement social individuel et collectif. Bien vivre pour les peuples autochtones Wayuu, Kamëntšá et Murui Muina M+n+ka y Muinane, c’est aussi être en harmonie avec sa famille et ses voisins, résoudre les conflits, partager les ressources du territoire selon les règles d’origine, et avoir une relation appropriée avec soi-même et avec l’environnement.

LES RÉALISATEUR et réalisaTRICES

Nat Nat Iguarán Ipuana

Nat Nat Iguarán Ipuana est une femme autochtone Wayuu. Communicatrice de l’Université pontificale Javeriana avec un master en communication, développement et changement social. Productrice audiovisuelle et gestionnaire administrative. Mère, entrepreneuse et responsable de projets visant à renforcer les processus organisationnels, politiques, communicationnels, éducatifs et sociaux des peuples autochtones. Commissaire de l’organisation indigène de La Guajira YANAMA au sein de la Commission nationale de communication des peuples autochtones – CONCIP.

Juan Carlos Jamioy Juagibioy

Juan Carlos Jamioy Juagibioy est membre de la culture Kamëntsa Biya, un peuple autochtone du sud de la Colombie, dans la vallée de Sibundoy, dans le département du Putumayo. Il est un créatif audio et visuel, enthousiaste de la technologie et du monde des images visuelles et sonores et de leur représentation dans différents formats informatifs, narratifs et expérimentaux.

Nelly Kuiru Castro

Nelly Kuiru Castro ou Moniya (nom traditionnel), femme autochtone du peuple Murui, est déléguée pour l’Amazonie macronienne de l’ONIC au sein de la Commission nationale de communication des peuples autochtones – CONCIP. Elle est la promotrice et la coordinatrice du processus de l’école Ka+ Jana Uai (La voix de notre image), la première école de communication en Amazonie colombienne. Elle a participé à des productions audiovisuelles liées à Canal Trece et Netflix.

réalisé par Nat Nat Iguarán Ipuana, Juan Carlos Jamioy Juagibioy, Nelly Kuiru Castro

Colombie / 2020 / 3X8mn / Wayuunaiki, Kamëntšá, Bue, Nika, Nipode y M+n+ka VOSTFR

Canal Trece

https://canaltrece.com.co/

OÙ VOIR LE FILM ?

  EN LIGNE

Disponible le 13/10

en Guyane – Outre-mer – Haïti – France hexagonale  

Retrouvez la série sur Canal Trece

Regardez la bande annonce

RETROUVEZ LES FILMS SÉLECTIONNÉS POUR LE FIFAC 2021

Labalavi

>> Contenus digitaux

Labalavi

Synopsis

LaBaLaVi est un projet documentaire qui raconte le destin de ceux qui ont quitté leurs terres ultramarines pour venir travailler en France hexagonale à la suite du BUMIDOM (le bureau pour le développement des migrations dans les départements d’Outre-mer) ou plus récemment. Des Ultramarins racontent leurs histoires personnelles, leur déracinement et leurs chemins dans l’Hexagone pour s’adapter à « la vie là-bas » sans pour autant perdre leur identité.

LES RÉALISATEUR et REALISATRICE

Cédrick-Isham CALVADOS

Photographe et réalisateur. Cédrick-Isham Calvados fait ses premiers pas en photographie en 2004 et décide de se lancer véritablement en 2009 avec l’acquisition de son premier boîtier reflex numérique.

Son travail photographique prend un véritable tournant en 2013, par le biais d’un projet lancé sur les réseaux sociaux intitulé : La Guadeloupe, mon visage. Il y fait le choix d’approcher les sujets par le biais de portraits serrés qui sont pour lui une façon de vaincre le rejet de soi, de sa propre image et de la peur du regard de l’autre.

S’intéressant à des sujets touchants et avant tout à la nature humaine, il cherche en toutes choses à mettre en avant la dignité des hommes et des femmes quelles que soient leurs conditions. Persuadé que son appareil est un prolongement de sa personnalité, c’est en observateur attentif qu’il pose un regard mêlant poésie, douceur et réalisme sur les âmes ainsi que les identités qui l’environnent.

Kelly PUJAR

Journaliste et auteure. Enfant de la Martinique, Kelly Pujar achève sa formation à l’école de journalisme de Sciences-Po à Paris en 2008, année où elle intègre la rédaction de France Ô. Spécialisée dans l’actualité des Outre-mer France, avant de faire ses armes comme JRI (Journaliste reporter d’images) à France 3 en régions, Kelly Pujar participe à la première saison de l’émission La Quotidienne sur France 5 en 2013. Elle fait ses débuts à la présentation d’un JT avec L’Info Outre-mer en septembre 2019. Elle n’abandonnera pas le terrain pour autant.

réalisé par Cédrick-Isham Calvados et Kelly Pujar

France – Martinique / 2020 / 12x7mn

Une sélection de 3 épisodes

Zebra Production – France Télévisions

https://zebra-production.com/

OÙ VOIR LE FILM ?

  EN LIGNE

Disponible le 16/10

en Guyane – Outre-mer – Haïti – France hexagonale  

Découvrez la série sur le portail des Outre-mer

RETROUVEZ LES FILMS SÉLECTIONNÉS POUR LE FIFAC 2021

AVANT-PREMIÈRE FRANCOPHONE

Little Moko
Little Moko

Synopsis

Le coronavirus a changé le monde entier et, dans l’île caribéenne de Trinidad & Tobago, en 2021, « Le plus grand spectacle sur terre » a dû être annulé : il n’y a pas de carnaval en 2021 mais la culture ne peut pas être annulée.

LE RéALISATEUR

Miquel GALOFRE

Miquel Galofré est un cinéaste et photographe de Barcelone basé à Trinidad & Tobago. Fort d’une vaste expérience dans la production de films documentaires, la télévision et la publicité, il a tourné dans le monde entier. Il a déménagé à Trinidad il y a 10 ans, où sa passion pour la photographie a explosé. Ses publications sur Instagram sont comme un rayon de soleil des Caraïbes. Son travail montre de l’empathie et de la sensibilité sur des sujets de justice sociale, essayant d’aider à réduire l’impact négatif de la stigmatisation. Miquel cherche l’espoir et la magie même dans les endroits les plus sombres. Ses films acclamés Songs of Redemption et Art connect ont reçu plus de 20 prix internationaux. Avec dix films antillais en dix ans, il travaille actuellement comme directeur de création chez T&T Rocks. 

Un film de Miquel Galofré

Trinidad & Tobago / 2021 / 14’ / Anglais VOSTFR 

T&T Rocks

https://trinidadandtobagorocks.com/

OÙ VOIR LE FILM ?

  EN LIGNE

Disponible le 15/10

en Guyane –  Haïti 

RETROUVEZ LES FILMS SÉLECTIONNÉS POUR LE FIFAC 2021

Tapajós : uma breve história da transformação de um rio
TAPAJOS-_CARTAZ

Synopsis

Tapajós : une brève histoire de la transformation d’un fleuve est une web-série qui se déroule à Miritituba, un quartier du Pará qui, ces dernières années, s’est transformé en plate-forme d’exportation de soja. Le film d’animation se compose de trois épisodes, et chacun est narré par un habitant de Miritituba. Ensemble, ils racontent des histoires d’une Amazonie qui va bien au-delà de la vaste forêt exubérante et de ses puissants fleuves.

LES RÉALISATEURS

Alan SCHVARSBERG

Alan Schvarsberg est titulaire d’un master en direction photographique de l’ESCAC – Escuela Superior de Cinema i Audiovisuals de Catalunya. Il est réalisateur et directeur de la photographie pour des dizaines de productions, dont des courts et longs-métrages, des documentaires, des séries, des web-séries et des clips vidéo. En 2019, il a été nominé pour la meilleure direction photographique au Grand Prix du cinéma brésilien pour le film O Processo, de Maria Augusta Ramos, récompensé dans des festivals tels que Berlin, Indie Lisboa, Doc Madrid, Vision Du Réel, entre autres, et présélectionné pour l’Oscar du meilleur documentaire 2019. En 2018, il a reçu le prix de la meilleure photographie au 51e Festival du cinéma brésilien de Brasilia pour le film Entre Parentes, de Tiago de Aragão, qui a également remporté le prix du meilleur court-métrage.

Cicero FRAGA

Cícero Fraga est un réalisateur et scénariste basé à Brasilia, au Brésil. Il est l’auteur des courts-métrages O Homem Banco (2017), sélectionné en 2018 au Festival du cinéma brésilien de Brasilia, Exufrida (2019)  et, plus récemment, du documentaire Mundo Pequeno (2020).

Réalisé par Cícero Fraga, Alan Schvarsberg

Brésil / 2021 / 15mn / épisode 1 / animation / Portugais VOSTFR

Buva Filmes

OÙ VOIR LE FILM ? 

  EN LIGNE

Disponible le 15/10

en Guyane – Outre-mer – Haïti – France hexagonale  

RETROUVEZ LES FILMS SÉLECTIONNÉS POUR LE FIFAC 2021

AVANT-PREMIERE

René Maran : le premier Goncourt noir
RENE MARAN

Synopsis

À l’occasion du centième anniversaire du premier « Prix Goncourt noir », ce film a pour ambition de redécouvrir cette grande figure de la littérature et sa vie hors du commun.  René Maran, d’origine martinico-guyanaise, est aujourd’hui un nom trop oublié. Pourtant, la publication de son roman Batouala a provoqué un scandale énorme en 1921.

LE RÉALISATEUR

Fabrice GARDEL

Fabrice Gardel réalise depuis des années des portraits documentaires d’écrivain(e)s, d’intellectuel(le)s… Aimé Césaire, Raymond Aron, Albert Camus, Jean Giono, Simone de Beauvoir. Son ambition : mettre en valeur l’actualité de ces grandes figures et les faire découvrir à toutes les générations. Il dirige une collection sur les intellectuels des lumières avec la sociologue Dominique Schnapper aux Editions de l’Observatoire.

Mathieu WESCHLER

Mathieu Weschler est réalisateur et monteur. En parallèle de ses longs-métrages qu’il a écrits et réalisés en Asie, et d’une passion notoire pour le règne animal, Mathieu a co-signé avec Fabrice Gardel les documentaires Aron : le chemin de la liberté, Albert Camus : l’icône de la révolte et Simone de Beauvoir : l’aventure d’être soi. Sa créativité et son regard cinéma permettent de renouveler l’écriture visuelle et de dépoussiérer le genre pour toucher toutes les générations.

Un film de Fabrice Gardel et Mathieu Weschler

France – Guyane / 2021 / 52’

Berenice  Médias Corp

OÙ VOIR LE FILM ?

  EN LIGNE

Disponible le 14/10 en Guyane – Outre-mer – Haïti – France hexagonale

Regardez la bande annonce

RETROUVEZ LES FILMS SÉLECTIONNÉS POUR LE FIFAC 2021

AVANT-PREMIERE

A sou chimen lanmou
a sou chimen lanmou

Synopsis

En pleine pandémie, l’artiste guyanais Lova Jah décide de mettre en place une tournée de 13 dates en concert silencieux sur la Guyane avec en invités 3 artistes locaux (Patko, Phylosophy et Miremonde) et un artiste martiniquais Esy Kennenga. En autoproduction, accompagné d’une bande d’amis, il a mis sur pied ce concept en très peu de temps et avec peu de moyens.

Notre film a à cœur de révéler les difficultés d’organiser un tel projet tout en étant chanteur en voie de professionnalisation dans une région d’Outre-mer où la filière musicale est balbutiante. Cet artiste producteur nous dévoile ses émotions face à ses espoirs parfois déçus, ses désillusions mais aussi ses moments de partages et connexion avec la nature.

Sur le chemin de la tournée, Lova Jah va peu à peu prendre conscience de l’importance de l’amour pour mener à bien son projet… L’amour de la musique certes, mais également l’amour de soi et pour l’autre, avec bienveillance et tolérance.

 

LES RÉALISATrice et réalisateur

Chloé BEBRONNE

Amoureuse des musiques guyanaises, c’est par son implication bénévole au sein du SAS Prod que la passion de Chloé Bebronne pour l’audiovisuel s’est déclenchée. En voulant mettre en image les sons produits par son association à travers des clips, Chloé a pris goût très rapidement aux ambiances particulières des tournages. D’assistante de production à directrice de casting en passant par scripte ou fixeuse, Chloé a multiplié les expériences en fonction des opportunités. En 2020, elle a réalisé en autoproduction son premier très court-métrage Ma mère est une super-héroïne sur les violences conjugales du point de vue naïf d’un enfant. Puis elle a tourné son second film Déterminé, une prise d’otage en milieu hospitalier pour dénoncer les conditions sanitaires de la Guyane avec Lova Jah en acteur principal.

Adrien VALET

Opérateur de prise de vue de formation, Adrien Valet a participé à de nombreux projets documentaires et émissions télévisuelles. Polyvalent, il est également assistant caméra sur des séries telles que Guyane ou Maroni, en fiction avec le téléfilm Meurtre à Cayenne ou le court-métrage Lovena et sur le web avec Et tout le monde s’en fout. A ses débuts, il a réalisé des clips musicaux tels que le titre Oroyo de Lova Jah. Cette collaboration s’est poursuivie par la réalisation de la captation live de son premier album. Adrien est le chef opérateur des courts-métrages de Chloé Bebronne.

 

Un film de Adrien Valet et Chloé Bebronne

France – Guyane / 2021 / 52’

Alasani Pictures, Guyane La 1ère

OÙ VOIR LE FILM ?

  EN LIGNE

Disponible le 13/10

en Guyane – Outre-mer – Haïti – France hexagonale  

Regardez la bande annonce

RETROUVEZ LES FILMS SÉLECTIONNÉS POUR LE FIFAC 2021

Monchoachi, la parole sovaj

>> Longs-Métrages en Compétition

>> Fokus Martinique

Monchoachi affiche_14907

Synopsis

Monchoachi est un poète (il dit que l’on devrait prononcer ce mot en tremblant), philosophe (il préfère penseur), essayiste, il cherche à construire une pensée qu’il revendique sauvage. Une pensée qui se déprend de l’occident, donc éminemment libre. Beaucoup sont ceux qui ont puisé dans son œuvre force de résistance, de création ou de survie face à la violence de la société contemporaine. Cheminer avec Monchoachi, c’est trouver écho à nos interrogations sur notre place dans le monde, en relation avec la Nature, la Parole et le Sacré.

LA RÉALISATrice

Arlette PACQUIT

Arlette Pacquit est une journaliste et réalisatrice martiniquaise. Elle a écrit et réalisé plusieurs films sur la culture caribéenne. Son long-métrage documentaire Héritiers du Vietnam (2015), produit par SaNoSi Productions lui a valu de nombreuses sélections et le prix du « Meilleur documentaire de la Caraïbe » aux Rencontres Cinémas Martinique ainsi que celui du « Meilleur film de la diaspora » au Festival Africlap de Toulouse. Toujours à la recherche de clés pour comprendre le monde d’aujourd’hui, elle nous présente son nouveau documentaire de création Monchoachi, la Parole Sovaj, la parole indomptée d’un poète et penseur.

Un film de Arlette Pacquit 

France – Martinique / 2021 / 1h10 / Créole, Français

Sanosi Production

http://www.sanosi-productions.com/

OÙ VOIR LE FILM ?

  EN LIGNE

Disponible le 12/10

en Guyane – Outre-mer – Haïti – France hexagonale  

RETROUVEZ LES FILMS SÉLECTIONNÉS POUR LE FIFAC 2021

AVANT-PREMIERE

L'âme du bois
L_âme du bois

Synopsis

Rudy Bron et Kafé Betian sont deux sculpteurs résidant à Charvein et à Madjo Kampu. Leurs gestes nous guident sur l’importance qu’ils accordent au bois et à leurs traditions. À travers leur art et leur environnement, nous découvrons l’équilibre entre l’Homme et la Nature. Ces sculpteurs arrivent-ils à vivre de leur art ? Comment l’Office National des Forêts s’implique-t-il à leurs côtés ? Techniciens et artistes du bois nous emmènent découvrir leur passion commune pour la préservation de la Forêt et le développement durable.

LE RÉALISATEUR

Denis DOMMEL

Denis Dommel est un réalisateur, scénariste et chef opérateur français. Il a réalisé plus d’une vingtaine de documentaires pour des télévisions françaises majeures comme ARTE, TV5, Planète et France Télévisions. En 2014, Il a reçu le Prix Infracourts de France 2 avec son court-métrage Bourreau d’Enfants. Il a réalisé trois épisodes de la série Sur les Toits des Villes entre 2015 et 2018 avec ARTE, ainsi que six épisodes de Les Sentiers de l’Histoire entre 2019 et 2020 pour VOYAGE et TV5. Dommel s’intéresse surtout aux documentaires aux thématiques sociales et environnementales.

Un film de Denis Dommel

France – Guyane / 2021 / 52’ / Français, Saamaca, Anglais VOSTFR

Dynamoprod

https://www.dynamoproduction.fr/

OÙ VOIR LE FILM ?

  EN LIGNE

Disponible le 14/10 en Guyane – Outre-mer – Haïti

Regardez la bande annonce

RETROUVEZ LES FILMS SÉLECTIONNÉS POUR LE FIFAC 2021

Tu crois que la terre est chose morte

>> Longs-Métrages en Compétition

>> Fokus Martinique

tu crois que la terre

Synopsis

Un quart des terres de Martinique est gravement pollué après plusieurs décennies de recours incontrôlé à un pesticide extrêmement toxique, la chlordécone, utilisé pour traiter les bananeraies, première ressource d’exportation économique de l’île. Tu crois que la terre est chose morte construit un regard sur la « crise écologique » à partir du sol martiniquais. Dans le film, la pensée autour de l’écologie ne se limite pas à la question de la nature et aux écosystèmes détériorés. Il explore les lieux de résistance à cette crise et met en scène des femmes et des hommes qui se pensent et qui agissent sur le terrain historique de la colonialité, où la lutte écologique est intriquée à celle de l’histoire coloniale.

La réalisatrice

Florence LAZAR

Florence Lazar est une réalisatrice et plasticienne française. Depuis 20 ans, ses vidéos, installations et photographies sont exposées dans les musées et centres d’art contemporain en France et à l’Etranger. Ses œuvres s’attachent à révéler l’émergence d’une parole, et des gestes dans un contexte géographique et social particulier. Le recours à l’enquête historique et la notion de transmission de l’histoire sont les vecteurs de son travail.

Un film de Florence Lazar

France – Martinique / 2019 / 1h10 / Français, Créole

SisterProd

http://sisterprod.com/

OÙ VOIR LE FILM ?

  EN LIGNE

Disponible le 14/10

en Guyane – Outre-mer – Haïti – France hexagonale  

Regardez la bande annonce

RETROUVEZ LES FILMS SÉLECTIONNÉS POUR LE FIFAC 2021

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this
X
favicon-fifac

ABONNEMENT À NOTRE NEWSLETTER

Pour rester informé de l'actualité du FIFAC,
merci de remplir le formulaire ci dessous :